LA BOHEME
La vie d'artiste à Paris - Parfum d'ambiance 100 ml

39,90 €

Frais de port offerts à partir de 80€ en France métropolitaine.

En diffusant les notes d'encre, de gouache, de bois brûlé et de violette, le parfum d'intérieur "La Bohème" crée une atmosphère immersive qui transporte les sens dans le monde artistique et romantique de l'opéra et de l'époque de la vie de bohème. Que ce soit pour parfumer votre espace de vie, votre bureau ou toute autre pièce, ce parfum d'intérieur vous offre une expérience olfactive unique qui célèbre l'art, la passion et la liberté créative.

L'élégance à la Française pour des parfums d'ambiance subtiles et différents inspirés par l'Opéra, créés par des parfumeurs créateurs français, un univers original de notes parfumées dans un packaging noir & or.


Idéal pour retrouver dans toutes les pièces en parfum d'intérieur les fragrances de sa bougie préférée !

Flacon en verre 100 ml

Dimensions: 15 cm x 4cm

Nos sprays parfumés pour la maison sont réalisés avec un alcool végétal (non chimique) sans colorant, ni conservateur ni CMR.

Partition olfactive :

  • Feu de cheminée
  • encre,
  • gouache,
  • violette,
  • patchouli
Parfumeur : Philippe Poissonnier
Path: > > > LA BOHEME - La vie d'artiste à Paris - Parfum d'ambiance 100 ml

Nos parfums d'ambiance sont fabriqués en France, sans conservateur.
Complément idéal de la bougie ou du diffuseur d'intérieur Un Soir à l'Opéra, ce vaporisateur vous permettra d'apporter dans tout votre intérieur une touche parfumée originale.

Vous aimerez aussi...

11 autres produits dans la même catégorie :

L'INSPIRATION

"Liberté, refus des conventions et des contraintes sociales, allures provocantes, la vie de Bohème est le symbole du Quartier Latin de Paris. Chantée bien plus tard par Aznavour, cette vie de Bohème fascine et inspira des générations entières jusqu'aux Bourgeois-Bohème parisiens de notre époque bien éloignés de la vie  précaire des artistes du XIXème siècle.

Notre inspiration pour ce parfum s'exprime dans la narration olfactive de la chambre mansardée où vivent les artistes qui, sans mécène pour subvenir à leurs besoins, tentent de survivre en plein coeur de l'hiver. Ce parfum convoque tour à tour les senteurs de bois brûlé, l’encre du poète, la gouache du peintre tandis qu’un brin de violette rappelle les fleurs cousues par la douce Mimi."